Le président Ahmadou Makhtar Mbow et ses camarades des Assises nationales vont faire demain le point sur 10 ans de réformes globales au Sénégal. Une démarche qui s’inscrit dans le cadre de la célébration des 10 ans des Assises nationales, qui avaient mobilisé diverses couches de la Nation.

Dix ans, ça se fête. Et le « Peuple » et les autres composantes des Assises nationales ne veulent pas se laisser conter cet événement. Celui-ci sera célébré demain à l’Université du Sahel. La rencontre sera sans doute l’occasion pour les acteurs des Assises, sous la conduite de leur président, le Pr. Ahmadou Makhtar Mbow, « de faire le point sur 10 ans de réformes globales au Sénégal », soutient-on.

Une célébration qui intervient au moment où les conclusions dont avaient accouché ces réflexions de plusieurs couches de la Nation, se posent avec acuité. Les « Assisards » auront certainement à cœur de répondre au Président Macky Sall qui, lors de la présentation du premier des 5 tomes de son ouvrage intitulé Conviction républicaine, a réaffirmé que les conclusions des Assises nationales ne sont « ni la Bible ni le Coran ». Ce, après avoir signé « avec réserve », la Charte de gouvernance des Assises nationales dans l’entre-deux tours de la Présidentielle de 2012 dont il sera le vainqueur.

Au moment de célébrer ces 10 ans, les membres de ce cadre garderont à l’esprit que les recommandations et autres conclusions qu’ils ont produites, sont devenues le bréviaire d’un des candidats de l’opposition à l’élection présidentielle, El Hadj Malick Gakou, qui compte s’adosser à ce document de base, une fois porté à la Magistrature suprême en 2019.

Sur un autre registre, d’autres estiment que l’esprit et les conclusions des Assises nationales ont été trahis par ceux qui faisaient partie de leurs plus ardents défenseurs, Moustapha Niasse et Ousmane Tanor Dieng, qui occupent des fonctions éminentes (président de l’Assemblée nationale et président du Haut conseil des collectivités territoriales).

Le Quotidien

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *